Immobilier ancien : les prix continuent d'augmenter mais modérément
28/01/2019

Thumbnail [16x6]

À fin décembre, les prix signés au cours des trois derniers mois sur le marché de l'immobilier ancien ont encore augmenté. Certes moins forts qu’avant : 0,7 % en moyenne pour les maisons et de 1,2 % pour les appartements anciens, selon le baromètre mensuel LPI / Se Loger. Sur un an glissant, la hausse des prix est désormais de 3,6 % pour les maisons et de 3,5 % pour les appartements. Le rythme d'augmentation ralentit depuis l'été 2017, une tendance qui se confirme dans la plupart des grandes villes de plus de 100 000 habitants. Seule la ville de Rennes confirmait, fin décembre, une progression à 2 chiffres sur un an (+ 11,7 %). Après plusieurs mois de flambée, les prix se sont assagis à Bordeaux et à Limoges, où le rythme annuel de progression repasse sous la barre des 10 %.

Autres articles

Accélération des prix dans l'ancien

Le baromètre "LPI - Se Loger" du mois de janvier confirme l'accélération de la hausse des prix sur le marché de l'immobilier ancien.

Des prix au m² qui ne baisseront plus

Au troisième trimestre 2015, le réseau Guy Hoquet l’Immobilier enregistre une baisse des prix en France de -1.9 % sur an, (de -0.5 % sur trois mois), une baisse des prix de -2.3 % en province (-0.5 % sur 3 mois), une baisse de -2.1 % des prix en Ile-de-France (-0.4 % sur trois mois).

L’immobilier ancien a toujours le vent en poupe

Selon le dernier baromètre LPI-Se Loger, la hausse des prix de l'ancien se confirme.